Photographier le silence

Enquête visuelle sur un espace monastique

À l’intérieur d’un couvent de carmélites, l’organisation de l’espace limite les distractions du sacré. L’essentialité minimaliste de l’ameublement, le caractère monochromatique des pièces et l’absence d’objets personnels contribuent à la raréfaction spatiale et sensorielle nécessaire au recueillement dans la prière. Chaque endroit est une invitation à s’arrêter, à une pause qui scande et ordonne le passage du temps et sollicite la concentration à travers le florilège des symboles et des représentations du divin.

Fermer le menu