Baumettes

Les quatre structures de la prison historique des Baumettes, construites dans les années 1930, doivent être détruite pour laisser la place à un nouvel édifice pénitentiaire, les Baumettes III, qui est annoncé pour 2021.

Ces cellules vides, laissé en l’état au moment de leur abandon, présentent une incomplétude qui stimule l’imaginaire. Chaque cellule est de la même taille et conformation, mais aménagée et décorée différemment, selon les choix individuels implicites. Cette sérialité laisse mieux transparaître un apparat qui dénote des goûts, un mode de vie, une manière d’exister chaque jour dans un espace confiné. Une bulle personnelle qui relié le détenu à une histoire et à une collectivité.

Chaque cellule se présente ainsi comme une sorte d’empreinte, relevant des itinéraires biographiques et des spécificités socio-culturelles, que la photographie ouvre à de nouvelles formes d’interprétation.

Fermer le menu