GR2013

Un sentier de grande randonnée

à la frontière entre art, écologie et polis.

En s’étendant sur plus de 365 km, autour de l’étang de Berre, du massif de l’Étoile et du Garlaban, en passant par les quartiers Nord de Marseille, le GR2013 traverse 38 communes, de Salon de Provence à Aubagne, avec pour forme une boucle en signe d’infini. En traversant des centres commerciaux, des petits chemins ruraux, des friches industrielles, mais aussi des grands ensembles de béton, des raffineries, des aéroports, en longeant le littoral, le port, les autoroutes et en passant par la garrigue provençal, ce sentier métropolitain invite à porter un nouveau regard sur les villes et leurs territoires. L’idée de tracer un sentier de randonnée qui traverse la région périurbaine des Bouches-du-Rhône, nait de la rencontre entre des artistes marcheurs et un éditeur passionné d’écologie, Baptiste Lanaspèze. Pour un artiste marcheur, se promener est une action qui est simultanément un acte perceptif et un acte créatif, à la fois lecture et écriture du territoire. Le GR2013 met en lumière la singularité de ce territoire, en même temps très urbanisé et sauvage, et favorise à la fois sa connaissance et son appropriation, Au fil du temps, le projet s’enrichit du soutien logistique des Excursionnistes Marseillais, du support de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre et obtient le partenariat officiel de Marseille Provence 2013, devenant un des projets phare de la Capitale Européenne de la Culture. Par cette titularisation, le GR2013 devient aussi un objet politique convoité par différents acteurs, parmi lesquels le Conseil Général, le CAUE13, la Chambre de Commerce et la future Métropole d’Aix-Marseille-Provence, qui s’avantage d’une correspondance territoriale entre son périmètre et le tracé en double boucle. Inauguré pendant l’année 2013, ce parcours de grande randonnée est destiné a durer au delà de l’année « Capitale Européenne de la Culture », différemment d’autres projets évènementiels ou éphémères. Cela produit des pratiques d’utilisation différentes et des stratégies d’appropriation multiples.

Fermer le menu